ACCEPT_KEYWORDS

From Gentoo Wiki
Jump to: navigation, search
This page is a translated version of the page ACCEPT KEYWORDS and the translation is 100% complete.

Other languages:
Deutsch • ‎English • ‎Nederlands • ‎Türkçe • ‎español • ‎français • ‎italiano • ‎português • ‎português do Brasil • ‎čeština • ‎русский • ‎中文 • ‎中文(中国大陆)‎ • ‎日本語 • ‎한국어

La variable ACCEPT_KEYWORDS indique au gestionnaire de paquets les KEYWORDS (mot clé) de l'ebuild à prendre en compte.

Où définir la variable?

La variable est habituellement définit à travers le profile Gentoo mais peut être surchargée dans le fichier utilisateur /etc/portage/make.conf, ou être définit pour chaque paquet dans le fichier/répertoire /etc/portage/package.accept_keywords ou même en ligne de commande.

Important
Le fait de redéfinir la variable ACCEPT_KEYWORDS en ligne de commande est généralement considéré comme une mauvaise idée car ceci n'est pas permanent et peut conduire à des comportements indésirables du gestionnaire de paquets.

Mot clés stable et instable

La valeur par défaut de la variable ACCEPT_KEYWORDS de la plupart des profils est le nom de l'architecture elle-même, comme amd64 ou arm. Dans ces cas, le gestionnaire de paquets n'acceptera que les ebuilds pour lesquels la variable KEYWORDS contient le nom de cette architecture. Si l'utilisateur désire pouvoir installer et travailler avec des ebuilds qui ne sont pas encore considérés comme prêts pour la production, il peut ajouter le même mot clé (le nom de l'architecture) mais en le préfixant par ~, comme ceci :

ACCEPT_KEYWORDS="~amd64"

On ne devrait pas spécifier le mot clé stable (amd64) lorsque l'on ajoute le mot clé de test (~amd64) parce que la variable ACCEPT_KEYWORDS est une variable incrémentale.

Si la définition ne doit pas être mise de manière globale, alors elle peut être mise par package dans le fichier ou le répertoire package.accept_keywords:

# jeux
games-fps/doomsday ~amd64

En plus des valeurs habituelles des ACCEPT_KEYWORDS ,package.accept_keywords supporte 3 clés spéciales [1]:

  • * — le paquet est visible s'il est stable sur n'importe quelle architecture.
  • ~* — le paquet est visible s'il est en test sur n'importe quelle architecture.
  • ** — le paquet est toujours visible (les KEYWORDS sont complètement ignorés.)

Le dernier choix est pratique pour les "versions glissantes" des paquets ( qui sont des versions svn/git/mercurial/... des paquets, supportées à travers les "versions glissantes" d'ebuild et qui n'ont pas de variable KEYWORDS).

Voir aussi

Références

  1. Gentoo Portage, Manual page for Portage. Retrieved on January 30th, 2015.