Système de fichiers

From Gentoo Wiki
Jump to:navigation Jump to:search
This page is a translated version of the page Filesystem and the translation is 57% complete.
Outdated translations are marked like this.
Other languages:
Deutsch • ‎English • ‎español • ‎français • ‎português do Brasil • ‎русский • ‎中文(中国大陆)‎ • ‎日本語 • ‎한국어
Resources


Un système de fichiers autorise l'enregistrement des données et leur gestion, sous forme de fichiers.

Un système d'exploitation GNU/Linux peut utiliser divers systèmes de fichiers (voir ci-dessous).

Liste de systèmes de fichiers

Informations générales

Flash memory filesystems

The following flash memory filesystems are designed to be used on embedded flash memory known as MTDs; they are not intended to be used for USB based flash drives, SD cards, or other types of removable flash block devices.

  • JFFS2 - Journalling Flash File System version 2.
  • YAFFS - Yet Another Flash File System.

Systèmes de fichiers usuels

  • bcachefs - Système de fichiers de nouvelle génération, robuste, haute performance, supportant la copie sur écriture (Copy-on-Write), la compression et le cryptage.
  • eCryptfs (Enterprise cryptographic file system) - Système de fichiers crypté.
  • ext4 - Système de fichiers par défaut, souvent employé par les distributions Linux, disponible sous licence GPL.
  • FAT (File Allocation Table) - Système de fichiers connu principalement à cause des systèmes Microsoft Windows.
  • JFS (Journaled FileSystem) - Système de fichiers journalisé, 64 bits, élaboré par IBM, disponible sous licence GPL.[1]
  • Btrfs (B-Tree file system) - Système de fichiers doté de fonctionnalités avancées, comme la copie sur écriture (alternative open-source à ZFS).
  • NTFS (New Technology File System) - Système de fichiers par défaut des systèmes Microsoft Windows.
  • Aufs - Advanced multi-layered unification file system (Aufs), anciennement désigné par Another union file system.
  • OverlayFS - Le seul système de fichiers de type "union" intégré dans le noyau Linux.
  • ReiserFS - Troisième version du système de fichiers ReiserFS.
  • Reiser4 - Système de fichiers dérivé de ReiserFS. Actuellement, il n'est pas implémenté dans le noyau Linux.
  • SquashFS - Système de fichiers compressé, accessible seulement en lecture.[2]
  • UDF - (Universal Disk Format) - Système de fichiers adapté aux fichiers .iso.
  • UFS/UFS2 (Unix File System) - Système de fichiers utilisé par défaut sur les systèmes BSD.
  • XFS (Extents File System) - Système de fichiers journalisé, 64 bits, élaboré par Silicon Graphics.[3]
  • ZFS - Système de fichiers disposant de la copie sur écriture, élaboré par Sun Microsystems, disponible sous licence CDDL (incompatible avec la licence GPL).[4]
  • F2FS (Flash-Friendly File System) - Système de fichiers adapté au noyau Linux, élaboré par Samsung.

Systèmes de fichiers virtuels

Virtual filesystems, also called pseudo filesystems, are for storing temporary data in memory while the system is running.

  • debugfs - Système de fichiers employé pour le débogage du noyau Linux.
  • procfs - Système de fichiers permettant de contrôler l'état du système.
  • securityfs - Système de fichiers employé par les dispositifs électroniques Trusted Platform Module (TPM) et Integrated Measurement Architecture (IMA).[5]
  • sysfs - Système de fichiers permettant de contrôler, en autre, les dispositifs électroniques du système.
  • tmpfs - Système de fichiers conservant temporairement les données dans une zone de la mémoire centrale.
  • devtmpfs - udev requière l'activation de devtmpfs (ce système de fichiers est monté sur /dev) dans le noyau.

Systèmes de fichiers distribués

  • Ceph - Plateforme de stockage d'objets et système de fichiers élaboré suivant des critères de performance, de fiabilité et d'extensibilité.
  • NFS (Network File System) - Protocole commun pour monter des systèmes de fichiers distribués.
  • SSHFS (Secure shell file system) - Système de fichiers dont l'accès est sécurisé par le protocole SFTP.
  • Tahoe-LAFS (Least Authority File Store) - Système de fichiers sécurisé : intégrité, confidentialité des données, protection des utilisateurs.

Systèmes de fichiers de type FUSE

  • CurlFtpFS - Système de fichiers distant de type FUSE accessible grâce au protocole FTP via cURL.
  • exFAT - Système de fichiers FAT élargi, de type FUSE.
  • FuseISO - Module FUSE pour monter les images de système de fichiers ISO.
  • MTPfs - Un système de fichiers de type FUSE permettant l'accès aux dispositifs électroniques via le protocole de transfert de média (Media Transfert Protocol).
  • smbnetfs - Un système de fichiers pour le partage SMB.
  • squashfuse - Montage d'archives SquashFS avec FUSE.

Utilisation

Montage

Les systèmes de fichiers peuvent être montés de plusieurs façons :

  • mount - Commande utilisée pour monter manuellement les systèmes de fichiers. Son utilisation requiert des privilèges d'administrateurs sauf si le système de fichiers est spécifié dans le fichier /etc/fstab (voir ci-dessous).
  • /etc/fstab - Ce fichier indique comment monter les systèmes de fichiers qui y sont mentionnés.
  • Média amovible - Gestion automatique du montage.
  • Udevil - Petit utilitaire ayant peu de dépendances qui permet une gestion automatique du montage.
  • AutoFS - Montage automatique lors de l'accès à un fichier se situant sur le système de fichiers.

Voir aussi

  • bcache - Antémémoire du noyau Linux exploitée lors de l'accès aux dispositifs de stockage.
  • FUSE - Système de fichiers pouvant être géré par les utilisateurs.

Ressources externes

Références