Système de fichiers

From Gentoo Wiki
Jump to: navigation, search
This page is a translated version of the page Filesystem and the translation is 100% complete.

Other languages:
Deutsch • ‎English • ‎español • ‎français • ‎português do Brasil • ‎русский • ‎中文(中国大陆)‎ • ‎日本語 • ‎한국어
Resources


Un système de fichiers autorise l'enregistrement des données et leur gestion, sous forme de fichiers.

Un système d'exploitation GNU/Linux peut utiliser divers systèmes de fichiers (voir ci-dessous).

Liste de systèmes de fichiers

Informations générales

Systèmes de fichiers usuels

  • bcachefs - Système de fichiers de nouvelle génération, robuste, haute performance, supportant la copie sur écriture (Copy-on-Write), la compression et le cryptage.
  • eCryptfs (Enterprise cryptographic file system) - Système de fichiers crypté.
  • ext4 - Système de fichiers par défaut, souvent employé par les distributions Linux, disponible sous licence GPL.
  • FAT (File Allocation Table) - Système de fichiers connu principalement à cause des systèmes Microsoft Windows.
  • JFS (Journaled FileSystem) - Système de fichiers journalisé, 64 bits, élaboré par IBM, disponible sous licence GPL.[1]
  • Btrfs (B-Tree file system) - Système de fichiers doté de fonctionnalités avancées, comme la copie sur écriture (alternative open-source à ZFS).
  • NTFS (New Technology File System) - Système de fichiers par défaut des systèmes Microsoft Windows.
  • Aufs - Advanced multi-layered unification file system (Aufs), anciennement désigné par Another union file system.
  • OverlayFS - Le seul système de fichiers de type "union" intégré dans le noyau Linux.
  • ReiserFS - Troisième version du système de fichiers ReiserFS.
  • Reiser4 - Système de fichiers dérivé de ReiserFS. Actuellement, il n'est pas implémenté dans le noyau Linux.
  • SquashFS - Système de fichiers compressé, accessible seulement en lecture.[2]
  • UDF - (Universal Disk Format) - Système de fichiers adapté aux fichiers .iso.
  • UFS/UFS2 (Unix File System) - Système de fichiers utilisé par défaut sur les systèmes BSD.
  • XFS (Extents File System) - Système de fichiers journalisé, 64 bits, élaboré par Silicon Graphics.[3]
  • ZFS - Système de fichiers disposant de la copie sur écriture, élaboré par Sun Microsystems, disponible sous licence CDDL (incompatible avec la licence GPL).[4]
  • F2FS (Flash-Friendly File System) - Système de fichiers adapté au noyau Linux, élaboré par Samsung.

Systèmes de fichiers virtuels

  • debugfs - Système de fichiers employé pour le débogage du noyau Linux.
  • procfs - Système de fichiers permettant de contrôler l'état du système.
  • securityfs - Système de fichiers employé par les dispositifs électroniques Trusted Platform Module (TPM) et Integrated Measurement Architecture (IMA).[5]
  • sysfs - Système de fichiers permettant de contrôler, en autre, les dispositifs électroniques du système.
  • tmpfs - Système de fichiers conservant temporairement les données dans une zone de la mémoire centrale.
  • devtmpfs - udev requière l'activation de devtmpfs (ce système de fichiers est monté sur /dev) dans le noyau.

Systèmes de fichiers distribués

  • Ceph - Plateforme de stockage d'objets et système de fichiers élaboré suivant des critères de performance, de fiabilité et d'extensibilité.
  • NFS (Network File System) - Protocole commun pour monter des systèmes de fichiers distribués.
  • SSHFS (Secure shell file system) - Système de fichiers dont l'accès est sécurisé par le protocole SFTP.
  • Tahoe-LAFS (Least Authority File Store) - Système de fichiers sécurisé : intégrité, confidentialité des données, protection des utilisateurs.

Systèmes de fichiers de type FUSE

  • CurlFtpFS - Système de fichiers distant de type FUSE accessible grâce au protocole FTP via cURL.
  • exFAT - Système de fichiers FAT élargi, de type FUSE.
  • FuseISO - Module FUSE pour monter les images de système de fichiers ISO.
  • MTPfs - Un système de fichiers de type FUSE permettant l'accès aux dispositifs électroniques via le protocole de transfert de média (Media Transfert Protocol).
  • smbnetfs - Un système de fichiers pour le partage SMB.
  • squashfuse - Montage d'archives SquashFS avec FUSE.

Utilisation

Montage

Les systèmes de fichiers peuvent être montés de plusieurs façons :

  • mount - Commande utilisée pour monter manuellement les systèmes de fichiers. Son utilisation requiert des privilèges d'administrateurs sauf si le système de fichiers est spécifié dans le fichier /etc/fstab (voir ci-dessous).
  • /etc/fstab - Ce fichier indique comment monter les systèmes de fichiers qui y sont mentionnés.
  • Média amovible - Gestion automatique du montage.
  • Udevil - Petit utilitaire ayant peu de dépendances qui permet une gestion automatique du montage.
  • AutoFS - Montage automatique lors de l'accès à un fichier se situant sur le système de fichiers.

Voir aussi

  • bcache - Antémémoire du noyau Linux exploitée lors de l'accès aux dispositifs de stockage.
  • FUSE - Système de fichiers pouvant être géré par les utilisateurs.

Ressources externes

Références