Kernel/Vue d'ensemble

From Gentoo Wiki
Jump to: navigation, search
This page is a translated version of the page Kernel/Overview and the translation is 100% complete.

Other languages:
Deutsch • ‎English • ‎español • ‎français • ‎日本語 • ‎한국어 • ‎русский

Ce document fournit une vue d'ensemble des différentes sources du noyau qu'offre Gentoo via Portage.

Introduction

Comme pour tout dans Gentoo Linux, la philosophie de l'équipe Gentoo du noyau est de donner à l'utilisateur la plus grande liberté de choix possible. En jetant un coup d'œil à la sortie de la commande emerge -s sources on observe une grande variété de noyaux à disposition. Ce document a pour objectif de donner un bref aperçu de l'intérêt de chacun des jeux de patchs que Gentoo propose, et également d'expliquer les autres sources du noyau disponibles.

Paquets noyau pris en charge

genkernel

genkernel est un outil de compilation pour le noyau et initframs qui possède une configuration par défaut, permettant l'activation automatique des options et pilotes de base dans le noyau. C'est la solution recommandée pour les utilisateurs qui ne se sentent pas à l'aise à l'idée de compiler un noyau à la main.

Pour plus d'informations, reportez-vous à l'article genkernel.

Objectif général : gentoo-sources

Pour la plupart des utilisateurs, le noyau sys-kernel/gentoo-sources est recommandé. C'est un noyau basé sur Linux 4.x, légèrement modifié pour régler certains problèmes de sécurité et certains bogues, et pour améliorer la compatibilité avec les architectures les moins courantes.

Le paquet sys-kernel/gentoo-sources absorbe la plus grande partie des ressources de l'équipe Gentoo dédiée au noyau. Il est mis à la disposition de l'utilisateur par un groupe de développeurs talentueux, qui peuvent compter sur l'expertise du très populaire "kernel hacker" qu'est Greg Kroah-Hartman, mainteneur de udev et responsable des sous-systèmes USB et PCI du noyau Linux officiel.

Pour les serveurs : hardened-sources

Le noyau sys-kernel/hardened-sources est basé sur le noyau Linux officiel et cible les utilisateurs de Gentoo sur serveur. Il offre des additifs pour les nombreux sous-projets de Gentoo Hardened (Gentoo durci), comme la prise en charge de SELinux et de grsecurity, tout en procurant des améliorations de stabilité et de sécurité. Consultez la page du projet Hardened pour plus d'informations.

Important
Ce noyau fournit des additifs puissants pour améliorer la sécurité. Consultez l'introduction à Hardened Gentoo avant de l'utiliser.

ck-sources

sys-kernel/ck-sources est le jeu d'additifs de Con Kolivas. Ce jeu d'additifs est avant tout conçu pour améliorer la réactivité du système et son interactivité. De plus, il est configurable pour des niveaux de charge de travail variables, du serveur à la station de travail. Le jeu d'additifs comprend un programmateur différent, MuQSS, conçu pour maintenir un système réactif et fluide même à forte charge. Le support et des informations sont disponibles à http://kernel.kolivas.org et sur le canal #ck sur irc.oftc.net.

git-sources

Le paquet sys-kernel/git-sources suit les instantanés quotidiens de la branche de développement du noyau. Ces sources sont recommandées pour les utilisateurs intéressés par le développement ou le test du noyau. Les rapports de bogues sont à faire sur le système de suivi des bogues du noyau ou sur LKML (la liste de diffusion du noyau Linux).

Noyaux dépendant de l'architecture

Les paquets sys-kernel/mips-sources et sys-kernel/xbox-sources sont, comme leur nom le suggère, amendés pour mieux fonctionner sur des architectures spécifiques. Ils contiennent aussi quelques uns des additifs des autres jeux d'additifs mentionnés ci-dessus et ci-dessous, pour la prise en charge de certains matériels et fonctionnalités.

Paquets du noyau non pris en charge

Il s'agit maintenant de décrire quelques unes des autres sys-kernel/*-sources que l'on peut voir en sortie de la commande emerge -s sources. Elles seront analysées individuellement. Ces noyaux sont fournis aimablement par des tiers — les nombreux jeux d'additifs ne sont pas pris en charge par l'équipe Gentoo dédiée au noyau. Il n'y a pas de préférence pour telle ou telle source, ces dernières seront donc listées par ordre alphabétique.

aufs-sources

Le paquet sys-kernel/aufs-sources contient la totalité des sources du noyau, et inclut les modifications officielles du paquet gentoo-sources pour la branche 3.1x du noyau ainsi que le support d'aufs3. Ce noyau est utile pour l'utilisation du système de fichier aufs3. Pour plus d'informations, voir la page aufs3 sur Sourceforge ou la page genpatches.

pf-sources

Le noyau sys-kernel/pf-sources réunit des parties de plusieurs jeux d'additifs du noyau. Il inclut le jeu d'additifs BFS tiré de sys-kernel/ck-sources, les additifs sys-kernel/tuxonice-sources, LinuxIMQ , et le programmateur E/S BFQ.

openvz-sources

OpenVZ est une technique de virtualisation pour serveur basée sur Linux. OpenVZ crée des serveurs privés virtuels sécurisés et isolés (VPSs) ou des environnements virtuels sur un unique serveur physique autorisant ainsi une meilleure utilisation du serveur et garantissant que les applications n'entrent pas en conflit. Pour plus d'informations, voir http://www.openvz.org .

tuxonice-sources

Les sources sys-kernel/tuxonice-sources (précédemment sys-kernel/suspend2-sources) sont amendées par les additifs genpatches qui incluent les additifs trouvés dans les gentoo-sources, et les additifs de TuxOnIce qui sont une mise en œuvre améliorée de "suspend-to-disk" pour le noyau Linux, précédemment appelé "suspend2".

Ce noyau est recommandé pour les utilisateurs d'ordinateurs portables qui attendent de pouvoir suspendre leur ordinateur et de reprendre le travail de n'importe où et de façon sûre.

usermode-sources

Les usermode-sources contiennent les additifs "User Mode" du noyau Linux, et sont disponibles dans le paquet sys-apps/usermode-utilities. Ces additifs sont conçus pour autoriser Linux à tourner dans Linux de manière récursive. User Mode est conçu pour le test et la prise en charge de serveurs virtuels. Pour plus d'informations sur cette preuve de la stabilité et l'adaptabilité de Linux, voir http://user-mode-linux.sourceforge.net.

Pour plus d'informations sur UML et Gentoo, lire le guide Gentoo sur le User-mode Linux.

vanilla-sources

Beaucoup d'utilisateurs Linux se sentiront familiers avec le paquet sys-kernel/vanilla-sources. Il s'agit des sources officielles du noyau publiées sur http://www.kernel.org/. Notez bien que l'équipe Gentoo dédiée au noyau ne touche pas vraiment aux vanilla-sources ; elles sont destinées à ceux qui veulent exécuter un noyau Linux non modifié. L'équipe Gentoo dédiée au noyau recommande plutôt d'utiliser les sys-kernel/gentoo-sources.

Versions du noyau sont disponibles dans ce paquet : 3.x, 4.x.

Paquets du noyau fournis antérieurement

aa-sources

Le paquet aa-sources était un noyau lourdement modifié avec toutes sortes d'additifs. Les mainteneurs en amont ont arrêté de publier les mises à jour de ces jeux d'additifs et de ce fait le paquet a été retiré.

alpha-sources

Le paquet alpha-sources était un noyau 2.4 avec des additifs pour améliorer la compatibilité matérielle avec l'architecture Alpha. Ces additifs ont été développés et sont désormais inclus dans le noyau de base. Les utilisateurs d'Alpha peuvent donc exécuter des noyaux récents sans additifs supplémentaires.

Noyau dépendant de l'architecture

Le paquet cell-sources était un noyau 2.6 conçu pour tourner sur la PlayStation 3 de Sony.

development-sources

Le paquet development-sources, le noyau officiel 2.6 de kernel.org, est maintenant disponible en tant que vanilla-sources.

gentoo-dev-sources

Le paquet gentoo-dev-sources, un noyau 2.6 amendé avec des correctifs de bogues, de sécurité, et de stabilité, est maintenant disponible en tant qu gentoo-sources.

grsec-sources

Le paquet grsec-sources était habituellement amendé avec les dernières mises à jour de sécurité "grsecurity" (grsecurity version 2.0 et postérieures) qui comprenaient, entre autres, des additifs relatifs à la sécurité et la prise en charge de PaX. Les additifs "grsecurity" sont maintenant inclus dans le noyau hardened-sources, ce paquet a donc été retiré de Portage.

hardened-dev-sources

Le paquet hardened-dev-sources est maintenant disponible en tant que hardened-sources.

hppa-sources

Le paquet hppa-sources était un noyau 2.6 avec des additifs pour améliorer la compatibilité matérielle de l'architecture HPPA. Ces additifs ont été développés et inclus dans le noyau de base. Les utilisateurs de HPPA peuvent désormais exécuter les noyaux récents sans additifs additionnels.

mm-sources

Le paquet mm-sources était basé sur les vanilla-sources et contenait le jeu d'additif d'Andrew Morton. Il incluait les fonctionnalités expérimentales et dernier cri qui devaient être incluses dans le noyau officiel (ou qui allaient être rejetées parce qu'elles mettaient les systèmes en feu !). Elles étaient réputées pour changer à un rythme rapide et parfois radicalement d'une semaine à l'autre ; les "kernel hackers" utilisaient souvent mm-sources comme banc de test pour des essais hautement expérimentaux. Ils ont été depuis retirés de Portage.

rsbac-dev-sources

Les noyaux rsbac-dev-sources sont maintenant disponibles dans le paquet sys-kernel/rsbac-sources.

rsbac-sources

À l'époque des noyaux basés sur 2.6, sys-kernel/rsbac-sources était un noyau contenant des additifs pour utiliser les contrôles d'accés basés sur des jeux de règles ( Rule Set Based Access Controls) (RSBAC). Il a été retiré par manque de mainteneurs, mais a magiquement réapparu avec les noyaux 3.10.x. Utiliser hardened-sources si des fonctionnalités de sécurité additionnelles sont nécessaires.

selinux-sources

Le paquet selinux-sources, un noyau 2.4 contenant de nombreuses améliorations de sécurité, a été rendu obsolète par le développement de la sécurité dans la branche 2.6 du noyau. Les fonctionnalités de SELinux se retrouvent dans le paquet hardened-sources.

sh-sources

Le paquet sh-sources était un noyau 2.6 avec des additifs pour améliorer la compatibilité matérielle sur l'architecture SuperH. Ces additifs sont désormais inclus dans le noyau de base. Les utilisateurs de SuperH peuvent désormais exécuter des noyaux récents sans additifs supplémentaires.

sparc-sources

Le paquet sparc-sources était un noyau 2.4 avec des additifs pour améliorer la compatibilité matérielle sur l'architecture SPARC. Ces additifs sont désormais inclus dans le noyau de base. Les utilisateurs de SPARC peuvent désormais exécuter des noyaux récents sans additifs supplémentaires.

uclinux-sources

Le paquet uclinux-sources était orienté vers les CPUs sans MMUs et pour les matériels embarqués. Pour plus d'informations, voir http://www.uclinux.org . Le manque d'additifs de correction de sécurité et de tests matériels ont conduit à retirer le paquet de Portage.

win4lin-sources

Le paquet win4lin-sources comprenait des additifs pour les outils win4lin de l'espace utilisateur qui permettaient aux utilisateurs de Linux d'exécuter de nombreuses applications Microsoft Windows(TM) à des vitesses proches des vitesses natives. Ce paquet a été retiré pour des raisons de sécurité.

xen-sources

Le paquet xen-sources était un noyau basé sur 2.6 qui permettait de faire fonctionner de multiples systèmes sur la même machine physique. L'utilisateur pouvait créer des environnements virtuels dans lesquels un ou plusieurs systèmes invités pouvaient fonctionner sur un système hôte sous Xen.

Les additifs xen-sources ont été incorporés dans le noyau de base depuis la version 3.0.

Pour plus d'information sur l'utilisation de Xen et Gentoo, lire l'article Xen sur le wiki.

zen-sources

Le paquet sys-kernel/zen-sources est conçu pour les stations de travail. Il inclut du code qui ne se trouve pas dans le noyau de base. Le noyau Zen contient des additifs qui ajoutent de nouvelles fonctionnalités, prennent en charge des matériels supplémentaires et contiennent différents peaufinages pour les stations de travail. La série 3.8 des noyaux Zen est actuellement cachée dans Portage. Pour plus d'informations sur le noyau Zen, voir le site du noyau Zen.

Voir aussi

  • Guide de mise à jour du noyau
  • The Gentoo Handbook
    This article is based on a document formerly found on our main website gentoo.org.
    The following people contributed to the original document: Brandon Low, Daniel Drake, Carl Anderson, Jorge Paulo, Benny Chuang, Gregorio Guidi, Shyam Mani, Joshua Saddler
    They are listed here as the Wiki history does not allow for any external attribution. If you edit the Wiki article, please do not add yourself here; your contributions are recorded on the history page.