LightDM

From Gentoo Wiki
Jump to: navigation, search
This page is a translated version of the page LightDM and the translation is 100% complete.

Other languages:
English • ‎français • ‎italiano • ‎português do Brasil • ‎русский • ‎中文(中国大陆)‎ • ‎日本語 • ‎한국어
Resources

LightDM est un gestionnaire de connexion multi-bureau conçu pour être le gestionnaire de connexion standard pour un serveur X.

Les fonctionnalités importantes sont :

  • Une API bien construite qui permet d'avoir plusieurs interfaces graphiques
  • Un support pour tout les usages d'un gestionnaire de connexion, pouvant être complétés par des plugins
  • Un code source peu complexe
  • Une grande performance

Installation

USE flags

USE flags for x11-misc/lightdm A lightweight display manager

audit Enable support for Linux audit subsystem using sys-process/audit
gnome Add GNOME support
gtk Pull in the gtk+ greeter
introspection Add support for GObject based introspection
non_root Use non-root user by default
qt5 Add support for the Qt 5 application and UI framework
vala Enable bindings for dev-lang/vala

Installation

Installer lightdm :

root #emerge --ask x11-misc/lightdm

Configuration

Le fichier de configuration (globale) de LightDM se situe ici :

  • /etc/lightdm/lightdm.conf

GTK+

The GTK+ greeter configuration can be modified by manually editing the following file:

/etc/lightdm/lightdm-gtk-greeter.conf

RazorQt

L'écran de connexion RazorQt ne peut pas actuellement être configuré.

Service de démarrage

OpenRC

Utiliser LightDM comme gestionnaire de connexion par défaut :

FILE /etc/conf.d/xdm
DISPLAYMANAGER="lightdm"

Pour activer LightDM au démarrage du système, ajoutez xdm au niveau d'exécution par défaut :

root #rc-update add dbus default
root #rc-update add xdm default

Pour démarrer LightDM :

root #/etc/init.d/dbus start
root #/etc/init.d/xdm start

systemd

Pour démarrer LightDM au démarrage du système :

root #systemctl enable lightdm

Pour démarrer LightDM :

root #systemctl start lightdm

Outil en ligne de commande

LightDM inclue un outil en ligne de commande nommé dm-tool, il peut être utilisé pour changer de session utilisateur, verrouiller la session actuelle, etc. Pour voir toutes les commandes possibles, utilisez l'option --help :

user $dm-tool --help

Par exemple, pour verrouiller la session d'affichage actuelle :

user $dm-tool lock

Tips

Running commands at log-in

A user can run some programs automatically when logging in using LightDM by adding commands in ~/.xprofile, which will be sourced by LightDM. For example:

FILE ~/.xprofile
# Starting redshift, setting the dpi with xrandr and set the brightness to 50% with xbacklight
xrandr --dpi 192 &
redshift-gtk &
xbacklight -set 50 &

Unlock GNOME Keyring

To unlock your GNOME Keyring (gnome-base/gnome-keyring) automatically on login, edit /etc/pam.d/lightdm to look as follows. Note: Lines ending with the comment #keyring should be added.

FILE /etc/pam.d/lightdm
auth	   include	system-local-login
auth       optional	pam_gnome_keyring.so #keyring
account    include	system-local-login
session	   include	system-local-login
session    optional	pam_gnome_keyring.so auto_start #keyring

Dépannage

Le thème de curseur ne fonctionne pas

Depuis le 28 mars 2015, les versions stables de lightDM (lightdm-1.10.3) et lightdm-gtk-greeter (lightdm-gtk-greeter-1.7.0) ont un bug qui affecte certains environnement graphique, tel qui XFCE, qui empêche de définir le curseur correctement. Les applications auront le nouveau thème tandis que les fenêtres gérées par le gestionnaire de fenêtre ne l'auront pas. Pour résoudre cela, démasquez la dernière version (lightdm-1.13.2 and lightdm-gtk-greeter-2.0.0 actuellement) et le curseur fonctionnera correctement.

Plus d'informations peuvent être trouvées sur Ubuntu's bug #1024482.

See also