Handbook:MIPS/Portage/Tools/fr

From Gentoo Wiki
Jump to: navigation, search
This page is a translated version of the page Handbook:MIPS/Portage/Tools and the translation is 100% complete.

Other languages:
Deutsch • ‎English • ‎español • ‎français • ‎polski • ‎русский • ‎українська • ‎中文(中国大陆)‎ • ‎日本語 • ‎한국어
Sommaire du manuel
Installation
‎À propos de l'installation
Choix du support
Configurer le réseau
Préparer les disques
Installer l'archive stage3
Installer le système de base
Configurer le noyau
Configurer le système
Installer les outils
Configurer le système d'amorçage
Finaliser
Utiliser Gentoo
Introduction à Portage
Les options de la variable USE
Les fonctionnalités de Portage
Scripts d'initialisation systèmes
Variables d'environnement
Utiliser Portage
Fichiers et répertoires
Les variables
Mélanger plusieurs branches logicielles
Outils supplémentaires
Dépôt personnalisé
Fonctionnalités avancées
Configuration du réseau
Bien démarrer
Configuration avancée
Les modules réseau
Sans fil
Ajouter des fonctionnalités
Gestion dynamique


dispatch-conf

dispatch-conf est un outil qui facilite la fusion des fichiers ._cfg0000_<name>. Les fichiers ._cfg0000_<name> sont générés par Portage quand il veut écraser un fichier dans un répertoire protégé par la variable CONFIG_PROTECT.

Avec dispatch-conf, les utilisateurs peuvent fusionner des mises à jour de leurs fichiers de configuration tout en gardant une trace de tous les changements. dispatch-conf stocke les différences entre les fichiers de configuration en tant que correctifs ou en utilisant le système de révision RCS. Cela signifie que si quelqu'un fait une erreur lors de la mise à jour d'un fichier de configuration, l'administrateur peut à tout moment rétablir le fichier à la version précédente.

Lors de l'utilisation de dispatch-conf, les utilisateurs peuvent demander de conserver le fichier de configuration tel quel, d'utiliser le nouveau fichier de configuration, de modifier le fichier en cours ou de fusionner les modifications de manière interactive. dispatch-conf, a aussi de belles fonctionnalités supplémentaires :

  • Fusionner automatiquement les mises à jour de fichiers de configuration qui contiennent uniquement des mises à jour de commentaires.
  • Fusionner automatiquement les fichiers de configuration qui ne diffèrent que par la quantité d'espaces.

Editez d'abord /etc/dispatch-conf.conf et créez le répertoire référencé par la variable archive-dir. Ensuite, exécutez dispatch-conf :

root #dispatch-conf

Lors de l'exécution de dispatch-conf, chaque fichier de configuration modifié sera examiné un par un. Appuyez sur u pour mettre à jour (remplacer) le fichier de configuration actuel avec le nouveau et passer au fichier suivant. Appuyez sur z pour zapper (supprimer) le nouveau fichier de configuration et passer au fichier suivant. La touche n demandera à dispatch-conf de passer au fichier suivant. Cela peut être fait pour délayer une fusion. Une fois que tous les fichiers de configuration ont été pris en charge, dispatch-conf va quitter. A tout moment, q peut également être utilisé pour quitter l'application.

Pour plus d'informations, consultez la page de manuel dispatch-conf. Elle décrit comment fusionner de manière interactive les fichiers de configuration actuels et nouveaux, éditer de nouveaux fichiers de configuration, examiner les différences entre les fichiers, et plus encore.

user $man dispatch-conf

etc-update

Un autre outil pour fusionner les fichiers de configuration est etc-update. Il n'est pas aussi simple à utiliser que dispatch-conf, ni aussi complet, mais il fournit une configuration de fusion interactive et peut également fusionner automatiquement des modifications triviales.

Cependant, contrairement à dispatch-conf, etc-update, ne conserve 'pas' les anciennes versions des fichiers de configuration. Une fois qu'un fichier est mis à jour, l'ancienne version est partie pour toujours. Soyez très prudent, car l'utilisation de etc-update est nettement moins sûre que d'utiliser dispatch-conf lorsque vous souhaitez conserver les anciens fichiers de configuration.

root #etc-update

Après la fusion des modifications simples, une liste de fichiers protégés avec une mise à jour en attente sera fournie . En bas, les options possibles sont affichées :

CODE Options présentées par etc-update
Please select a file to edit by entering the corresponding number.
              (-1 to exit) (-3 to auto merge all remaining files)
                           (-5 to auto-merge AND not use 'mv -i'):

Lorsque vous entrez -1, etc-update quittera et interrompra toute autre modification. Avec -3 ou -5, tous les fichiers de configuration listés seront remplacés par les versions les plus récentes. Il est donc très important de sélectionner d'abord les fichiers de configuration qui ne doivent pas être mis à jour automatiquement. Il s'agit simplement d'entrer le numéro listé à gauche de ce fichier de configuration.

A titre d'exemple, nous sélectionnons le fichier de configuration /etc/pear.conf :

CODE Mettre à jour un fichier de configuration spécifique
Beginning of differences between /etc/pear.conf and /etc/._cfg0000_pear.conf
[...]
End of differences between /etc/pear.conf and /etc/._cfg0000_pear.conf
1) Replace original with update
2) Delete update, keeping original as is
3) Interactively merge original with update
4) Show differences again

Les différences entre les deux fichiers sont affichées. Si le fichier de configuration mis à jour peut être utilisé sans problème, entrez 1. Si le fichier de configuration mis à jour n'est pas nécessaire ou ne fournit aucune information nouvelle ou utile, entrez 2. Si le fichier de configuration actuel doit être mis à jour de manière interactive, entrez 3.

Cela ne sert à rien d'approfondir la fusion interactive ici. Par souci d'exhaustivité, nous allons lister les commandes possibles qui peuvent être utilisées lors de la fusion interactive des deux fichiers. Les utilisateurs sont accueillis avec deux lignes (l'originale et la nouvelle ligne proposée) et une invite dans laquelle l'utilisateur peut entrer l'une des commandes suivantes :

CODE Commandes disponibles pour la fusion dynamique
ed:     Modifier puis utiliser les deux versions, chacune décorée avec une en-tête.
eb:     Modifier puis utiliser les deux versions.
el:     Modifier puis utilisez la version de gauche.
er:     Modifier puis utilisez la version de droite.
e:      Modifier une nouvelle version.
l:      Utiliser la version de gauche.
r:      Utiliser la version de droite.
s:      Inclure en silence les lignes communes.
v:      Inclure avec détails les lignes communes.
q:      Quitter.

Après avoir terminé la mise à jour des fichiers de configuration importants, les utilisateurs peuvent automatiquement mettre à jour tous les autres fichiers de configuration. etc-update quittera s'il ne trouve plus de fichiers de configuration pouvant être mis à jour.

quickpkg

Avec quickpkg, les utilisateurs peuvent créer des archives de paquets déjà installés sur le système. Ces archives peuvent être utilisées comme paquets pré-compilés. L'exécution de quickpkg est simple : ajoutez simplement les noms des paquets à archiver.

Par exemple, pour archiver curl, orage et procps :

root #quickpkg curl orage procps

Les paquets pré-compilés seront stockés dans $PKGDIR (/usr/portage/packages/ par défaut). Ces paquets sont placés dans $PKGDIR/CATEGORY.